Création

Les 6 étapes indispensables à la création d’un site e-commerce

Depuis quelque temps, créer une boutique e-commerce vous fait rêver. Vous ignorez cependant tout des démarches à entreprendre pour monter un projet de création d’entreprise qui tienne la route.

Du choix du secteur d’activité au statut juridique et au nom de domaine, en passant par la rédaction des conditions générales de vente, on vous dévoile tout ce que vous devez connaître pour créer votre site. À la clé, un projet solide prêt à se faire connaître du grand public ! Découvrez les 6 grandes étapes de la création d’un site ecommerce.

Étape 1 : déterminer le secteur d’activité

Pour commencer, vous devez déterminer le type de produit que vous souhaitez vendre dans votre e-commerce. L’idée est d’effectuer une étude en interrogeant votre entourage, votre cible, vos concurrents, pour définir si votre positionnement tiendra la route sur le marché.

Si vous constatez que votre offre est déjà importante, ne fuyez pas ! Cela signifie que votre secteur est porteur. Néanmoins, essayez d’appliquer votre touche personnelle afin de vous démarquer de la concurrence : positionnement marketing, identité visuelle, prix, etc.

Étape 2 : établir un business plan

Votre idée est claire, précise et exploitable. Il est temps de préparer votre business plan.

Le business plan est un document qui reprend tous les détails relatifs à votre projet de site e-commerce. Ce document de pilotage comprend votre étude de marché et de la concurrence, mais aussi le détail de vos produits et services annexes, le coût du projet avec précision, votre stratégie marketing et vos prévisions financières réalistes.

La rédaction d’un business plan est fondamentale si vous souhaitez obtenir des aides de potentiels financiers. Sans lui, vous risquez de voir les portes se fermer rapidement.

Étape 3 : choisir une forme juridique pour votre entreprise e-commerce

Comme pour tout type d’entreprise, vous devrez choisir un statut juridique adapté à votre e-commerce. En effet, dès lors que vous générez des revenus sur Internet ou en physique, vous devez choisir un statut juridique pour déclarer votre activité.

Au démarrage d’un site de vente, le régime de la micro-entreprise est le statut le plus couramment utilisé par les e-commerçants. Bien qu’il soit intéressant pour tester un projet, il montre rapidement ses limites, notamment du point de vue de la déduction des charges.

Les statuts juridiques tels que l’entreprise individuelle, EIRL, EURL, SASU, SARL, SAS, SA, SNC sont plus adaptés à une activité d’e-commerce.

S’il n’est pas évident de faire un choix parmi la foule de possibilités, posez-vous ces questions :

  • S’agit-il d’un projet que vous souhaitez mener seul ou avec des associés ?
  • Avez-vous besoin de limiter votre responsabilité ?
  • Prévoyez-vous de faire entrer des investisseurs dans votre projet ?
  • Comment souhaitez-vous gérer votre imposition ?

Étape 4 : choisir votre nom de domaine

Pour créer un site d’e-commerce, vous devez disposer d’un nom de domaine.

Dans un premier temps, vérifiez que celui-ci n’est pas déjà réservé par une marque. En effet, la marque est prioritaire sur le nom de domaine.

Dans un second temps, le nom de domaine doit être déposé par l’entreprise et non par un associé. Vous prendriez alors le risque que celui-ci revendique plus tard la propriété du site.

Étape 5 : identifier le règlement applicable à vos produits vendus

Pour vendre sur le territoire français, il vous faut respecter la législation française : marques, brevets, dessins et modèles, droits d’auteur, vente de voyages, de produits pharmaceutiques, parfums…

Vous devez être vigilant sur les produits que vous vendez, sous peine d’être jugé responsable si les biens vendus sur votre site internet sont des contrefaçons.

Étape 6 : rédiger des conditions générales de vente et d’utilisation (CGV-CGU)

Une fois définie votre liste de produits à vendre, il vous faudra rédiger les conditions générales de vente et d’utilisation de votre site e-commerce.

Par le biais de votre site en ligne, vous allez demander et obtenir des informations sur vos clients ou prospects. Dans ce sens, vous devez respecter scrupuleusement le règlement général sur la protection des données (RGPD) :

  • Comment obtenez-vous ces informations ?
  • Comment sont-elles sécurisées ?
  • Qui y a accès ?
  • Combien de temps sont-elles conservées ?

De plus, si votre site web comporte des documents, des photographies, des vidéos, de la musique ou encore des logos provenant de tiers, vous devez disposer de l’autorisation écrite du titulaire des droits et en faire mention.

À la fin de ces 6 étapes indispensables à la création de site e-commerce, il ne vous restera plus qu’à choisir vos modes de livraison, vos prestataires techniques, à rédiger les fiches de vos produits, à mettre votre site en ligne et bien entendu, à en faire la promotion autour de vous et sur le Web.

(Crédit photo : iStock)

A LIRE AUSSI

PARTAGER L'ARTICLE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email