Création

Comment équiper son entreprise au démarrage ?

Créer une entreprise n’est pas une chose facile. En dehors des aspects administratifs et juridiques, il y a les aspects comptables et financiers. Bien souvent, il faut investir dans du matériel professionnel. Pour certaines entreprises, ces équipements sont très onéreux, car il s’agit de gros matériel, de machines ou de véhicules. Au début, les budgets sont assez restreints et il faut pouvoir s’équiper au meilleur prix. Plusieurs solutions peuvent être adoptées dans ce cas. 

Se fournir sur le marché de l’occasion

L’équipement professionnel est très onéreux, car il répond à un cahier des charges très précis en termes de solidité, de performance, de longévité et de fiabilité. Les jeunes entreprises n’ont pas toujours les fonds nécessaires pour acheter du matériel professionnel neuf. Dans ce cas, elles se tournent sur le marché de l’occasion. C’est le cas par exemple des entreprises dans le domaine du BTP. Elles ont besoin d’engins de transport, de construction ou de levage (pelles, mini pelles, tractopelles, nacelles, bennes, bulldozers…). Les entreprises œuvrant dans le secteur de l’industrie cherchent le même type de machine pour gérer le transport et le stockage de machines de transport et de manutention (transpalettes, chariots élévateurs, monte-charge…). Les agriculteurs ont besoin de véhicules agricoles (tracteurs, remorques, bennes…). Les entreprises de transport de marchandises cherchent quant à elles à se procurer des camions, des utilitaires, des poids lourds ou des semi-remorques. Chacune de ces sociétés peut se rendre sur une plateforme de vente en ligne d’équipement et de matériel professionnel d’occasion dédiée à son secteur d’activité pour trouver la meilleure offre à proximité. C’est le cas de ce site de vente de matériel de BTP d’occasion par exemple.

Louer le matériel non indispensable

Pour une jeune entreprise, la location de matériel présente un double avantage. D’abord, cela permet de limiter ses charges fixes au départ et de préserver un minimum de trésorerie en attendant de générer plus de chiffres d’affaires. C’est une sécurité pour les professionnels. Ensuite, la location permet aussi de tester le matériel et de mieux se rendre compte de ses besoins en vue d’un achat par la suite. Enfin, c’est très utile pour pouvoir disposer d’un engin, d’un véhicule ou d’un équipement dont on a besoin occasionnellement. C’est une solution de plus en plus envisagée par les entreprises du BTP et dans le domaine de l’agriculture.

Rentabiliser le matériel non utilisé

Quand une entreprise n’utilise pas son équipement, elle peut le rentabiliser en le louant à une entreprise qui en a besoin. C’est la solution que proposent certaines plateformes de mutualisation de matériel professionnel. Cela se fait dans tous les secteurs d’activité : agriculture, industrie, construction, services… C’est une solution aussi économique qu’écologique. Malheureusement, elle ne convient pas à de grandes entreprises qui doivent avoir des équipements, des machines et des véhicules disponibles en permanence. Les TPE et les PME y verront plus d’intérêt en revanche. Ils pourront acheter les biens indispensables à leur activité professionnelle et les rentabiliser plus rapidement, tout en ayant la possibilité d’emprunter ceux qu’ils utilisent plus occasionnellement.

Se renseigner sur les ventes aux enchères

Beaucoup d’entreprises n’envisagent pas cette possibilité au départ faute d’avoir des informations à ce sujet. Il s’agit la plupart du temps de matériel provenant d’entreprises en liquidation judiciaire. Les biens meubles sont vendus aux enchères afin de rembourser les déficits de la société. Les meubles, les équipements, les machines ou les véhicules sont mis en vente avec un prix fixé assez bas au départ. Les intéressés enchérissent et le bien est vendu au plus offrant. Cela permet aux entreprises de se fournir en matériel, en équipement et en véhicules a des prix très intéressants et aussi de faire de très bonnes affaires.

A LIRE AUSSI

PARTAGER L'ARTICLE

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email