Gestion

Auto-entrepreneur : où domicilier son siège social ?

Dans le processus de création d’une auto-entreprise, la domiciliation est obligatoire. C’est l’un des renseignements demandés sur le formulaire de déclaration de micro-entrepreneur. Même si beaucoup de personnes choisissent leur maison, il existe d’autres options qui offrent de nombreux avantages. Point sur les lieux où vous pouvez implanter le siège social de votre entreprise.

La domiciliation : une étape indispensable pour créer une auto-entreprise

La domiciliation consiste à mentionner l’implantation du siège social de votre future micro-entreprise. Gratuite, elle est indispensable pour que le processus de création de votre structure soit finalisé. Le siège social de votre micro-entreprise renvoie à son adresse administrative.

Votre Centre de Formalités des Entreprises (CFE), votre service des impôts ainsi que votre antenne de la sécurité des indépendants sont définis en fonction de cette adresse. Le lieu que vous avez mentionné figurera sur tous les documents commerciaux liés au fonctionnement de votre société.

Le lieu de domiciliation d’une auto-entreprise ne renvoie pas forcément à l’endroit où vous effectuez votre activité. L’adresse de la domiciliation peut être en France alors que vos activités se déroulent à l’étranger. L’implantation du siège social a un impact sur votre cotisation foncière des entreprises. Pour domicilier votre siège social, vous avez le choix entre votre lieu de résidence, un local commercial, une pépinière d’entreprises ou une société de domiciliation.

Domiciliez le siège social de votre entreprise chez vous

Bon nombre d’auto-entrepreneurs choisissent leur domicile personnel comme siège social, même s’il s’agit d’une location. Cette solution vous permet de profiter de plusieurs avantages pratiques et économiques.

En déclarant votre domicile comme siège social, vous allégez la gestion de vos correspondances. Vos courriers professionnels ou personnels seront envoyés à la même adresse, ce qui permet de les gérer plus simplement et plus rapidement. Les déplacements pour se rendre au siège social sont limités. Vous économisez du temps et de l’énergie à consacrer au développement de votre structure.

Domicilier votre entreprise à votre maison permet de réduire les frais inhérents à une implantation à l’extérieur. En guise d’illustration, vous n’aurez plus à payer un loyer pour le bureau. Ce choix vous obligera cependant à dévoiler votre adresse personnelle. Elle sera accessible à vos clients et présente sur les plateformes internet chargées des vérifications d’entreprises.

Choisissez un local commercial pour domicilier votre siège social

Vous avez la possibilité de louer ou d’acheter un bureau pour en faire le siège social de votre entreprise. C’est une option à privilégier si vous avez à faire travailler beaucoup de salariés en présentiel ou à recevoir une certaine quantité de marchandises. L’achat ou la location d’un bureau est également nécessaire si vous souhaitez donner plus de visibilité à votre activité.

Les locaux commerciaux pour domicilier votre auto-entreprise se déclinent en deux catégories. Vous pouvez choisir un local indépendant, ce qui implique que vous aurez à gérer seul les frais de location ou d’achat. La deuxième option est de louer un bureau d’une société déjà en place. Il s’agit de négocier un contrat avec une entreprise qui vous autorise à utiliser son local pour domicilier votre entreprise. Le bail doit préciser les frais que vous aurez à prendre en charge.

Optez pour la domiciliation en pépinière d’entreprises

Les pépinières d’entreprises ou incubateurs sont calibrées pour héberger des structures à un seul et même endroit. Elles disposent de vastes espaces et offrent des services complets dans le but de permettre à l’auto-entrepreneur de bien démarrer ses activités. Cette solution vous permet de bénéficier d’un accompagnement décisif pour mieux gérer vos débuts. Vous pourrez recevoir des conseils de personnes averties pour trouver la bonne stratégie ou pour améliorer votre gestion marketing.

Dans une pépinière d’entreprises, vous bénéficiez d’une mutualisation des charges locatives et administratives inhérentes à l’utilisation du local. Vous pouvez utiliser les salles de réunion et d’autres équipements dont dispose l’incubateur. Les moyens de production peuvent dans certains cas être mutualisés. Côtoyer d’autres professionnels permet de construire des relations et de profiter des échanges pour faire avancer votre activité.

En dépit de ces avantages, cette solution peine à convaincre tous les auto-entrepreneurs en raison de ses limites. Il est en effet difficile de trouver un incubateur et ceux qui existent sont souvent implantés dans les grandes agglomérations. Les contrats proposés sont de courtes durées (2 à 3 ans), ce qui vous oblige à rechercher une autre structure fréquemment.

Trouvez une solution de domiciliation pour votre siège social à Paris

Il est possible pour un auto-entrepreneur de recourir à une société de domiciliation à Paris pour domicilier son siège social. Ce sont des structures qui vous aident à acheter une adresse pour la déclarer comme siège social.

Les sociétés de domiciliation offrent des services supplémentaires comme un secrétariat, un accompagnement juridique ou une permanence téléphonique. Il vous revient de choisir les extensions qui vous conviennent et qui s’accordent avec votre budget.*

(Crédit photo : iStock)

A LIRE AUSSI

PARTAGER L'ARTICLE

A LA UNE

Comment choisir un bon consultant en Data Science ?

Quels conseils pour recruter un analyste en cybersécurité ?