Le guide de la création d’entreprise en Ile-de-France et à Paris

Le guide de la création d’entreprise en Ile-de-France et à Paris

Recherche d’idées, financements, démarches administratives… En Ile-de-France, le parcours de l’entrepreneur est semé d’embûches. Voici le guide des étapes et conseils à suivre lors de la création d’une entreprise à Paris et en Île de France.

La construction et l’étude du projet d’entreprise

La validation de l’idée est l’étape numéro 1 de toute création d’entreprise. Inutile de se lancer dans un projet avant d’avoir validé les bases du projet, surtout lorsqu’elles sont innovantes. Le plus tôt possible après la naissance du projet, le créateur d’entreprise doit confronter son idée à la réalité du terrain pour constater si elle répond à une attente des clients potentiels et trouve sa place parmi les offres concurrentes. Pour cela, l’entourage est un bon moyen de tester l’idée. Encore mieux : la CCI Paris Ile-de-France propose l’aide de professionnels à même de clarifier les idées du créateur. Ils sont également capables d’évaluer l’adéquation du projet avec le profil du créateur. Il est indispensable de vérifier que l’on dispose des bonnes compétences pour diriger une entreprise. La connaissance d’un milieu professionnel et du secteur d’activité est nécessaire, mais pas suffisante. Il faut également acquérir des compétences en gestion d’entreprise, par le biais de formation, par exemple.
En région parisienne, le pôle Prisme et la CCI Paris Ile-de-France sont disponibles pour la phase d’étude de marché. Le marché visé est-il suffisamment profond ? La demande est-elle solvable ? L’offre proposée correspond-elle à des véritables besoins clients ? Ces questions doivent faire l’objet d’un travail de fond qui validera la viabilité du projet. Les créateurs d’entreprise franciliens peuvent également trouver des informations complémentaires sur les secteurs d’activité et les données statistiques de consommation Territem. Le fichier des entreprises du Grand Paris peut aussi être une source intéressante pour identifier des entreprises sur le marché local.

Le financement de la création d’entreprise

Une fois les bases du projet posées, il est nécessaire de passer à l’étude chiffrée de la création d’entreprise. Cela commence par la construction du plan de financement, du plan de trésorerie et du compte de résultat prévisionnel de la future entreprise. Ces outils permettent au créateur d’entreprise de quantifier ses besoins de financement. Ils l’aident également dans la mise au point de son business plan. C’est un document clé pour démarcher d’éventuels partenaires financiers. En Ile-de-France, de nombreuses institutions étudient des demandes de financement de nouvelles entreprises, qu’il s’agisse de financer des fonds propres, d’obtenir un prêt d’honneur ou un prêt Bpifrance ou encore de solliciter un emprunt bancaire. La CCI Paris Ile-de-France est également à même de fournir des informations sur les différentes aides auxquelles les créateurs peuvent prétendre.

La structure et la création de l’entreprise

Selon le type de projet, le choix de la structure juridique de l’entreprise créée peut avoir des conséquences importantes. Les conseillers de la CCI sont capables d’informer les créateurs d’entreprise sur les statuts juridiques envisageables. SARL, SAS, autoentrepreneur ou entreprise individuelle ? Le choix est vaste et les implications nombreuses (fiscalité, charges sociales, sécurité patrimoniale…). La phase de choix de la structure est donc essentielle pour mettre l’entreprise sur de bons rails.
Une fois le statut choisi, le porteur de projet peut passer à la phase de création d’entreprise. En région parisienne, le CFE (Centre de Formalités des Entreprises) de chaque CCI centralise les démarches administratives des créateurs d’entreprise. C’est là qu’ils effectuent l’ensemble des formalités pour obtenir l’immatriculation de leur entreprise au registre du commerce et des sociétés.